Exploration des ṭubūʿ tunisiens par la technique du VIAMAP

Le présent article traite des improvisations tunisiennes en solo, celles de Muḥammad Ghānim sur le rabāb et°Khmayyis° Tarnān sur le ʿūd °ʿarbī°, enregistrées pendant le Congrès du Caire en 1932 en essayant d’analyser un répertoire précis et limité dans le temps (ici le début des années 1930). Les résultats confirment les recherches précédentes : chaque performance – et par la suite chaque analyse – est unique et la règle demeure toujours celle de l’existence de différences substantielles entre les différentes régions, interprètes et instruments. Par ailleurs, les résultats des analyses des istikhbārāt tunisiennes confirment une fois de plus, faut-il encore le rappeler aujourd’hui, les fréquentes disparités entre la théorie et la pratique de la musique.

ethnomusicology-anthropology-of-music-music-first-or-human

Ethnomusicologie, Anthropologie de la musique : La musique prime, ou l’Homme ?

Author : Mohamed Masmoudi. Nous abordons, dans cet article, la question ethnomusicologique en présentant les fondements théoriques et méthodologiques des deux approches systématique et culturaliste qui ont souvent marqué la discipline et les défis qu’elle affronte à l’ère de la mondialisation. Nous présentons en deuxième temps les perspectives d’une approche globalisante multidisciplinaire qui puise dans les écrits des premiers théoriciens arabes.

article-dhia-eddine-ben-youssef-ctupm

Le bendir dans les pratiques soufies entre religiosité et tradition

Auteur : Dhia Eddine Ben Youssef. Le bendir est un tambour sur cadre, très apprécié et joué dans les pays du Maghreb. D’une manière particulière, cet instrument est presque utilisé dans chaque phase d’un spectacle musical soufi. Beaucoup de confréries soufies basées sur ce concept religieux sont diversement identifiées dans cette région du monde.